46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Moteur de recherche

Albums BD dont l'éditeur est exactement Denoël

 

Cette recherche liste les Albums BD dont l'éditeur est exactement Denoël.

Lien direct

 

La recherche concerne les albums BD qui répondent à conditions suivantes :

Ajouter

 

Arabelle, tome 1 : Paris by night

Note moyenne de l'album : 2,50
Janvier 1964
 
Arabelle ?… c'est la dernière sirène… Elle a un amoureux : Fleur Bleue. Et par amour pour lui, elle va se faire greffer des jambes par un chirurgien. Et c'est accompagnés de Kiki, un ouistiti, qu'ils vont parcourir Paris, vivre des aventures sentimentales où poésie et un peu de mystère feront la part belle… Mais il arrivera aussi qu'ils feront la rencontre de méchants au coin d’une rue. Pas de problèmes de ce côté-là : Arabelle... [suite du résumé]
 
 

L'art de voler

Note moyenne de l'album : 4,00
Avril 2011
 
Bon, c'est l'heure... L'heure de s'envoler... Le 4 mai 2001, le père d'Antonio Altarriba, âgé de 90 ans, saute du quatrième étage de sa maison de retraite... En relatant son existence intimement mêlée aux tempêtes qui ont ravagé l'Espagne et l'Europe du 20e siècle, son fils rend un vibrant hommage au courage, aux idéaux vaincus et à l'art si difficile de voler... [suite du résumé]
 
 

Les damnés de Nanterre

Note moyenne de l'album : 3,50
Janvier 2005
 
Il s'agit, en 1994, du récit de l'épopée sanglante de Florence Rey et Audry Maupin. Ces deux jeunes gens, engagés politiquement, attaquent la pré fourrière de Pantin pour voler des armes. Un grain de sable vient perturber l'agencement de leur plan et c'est la fuite en avant. Ils prennent un taxi en otage, et une fusillade s'ensuit avec une voiture de police. La soirée sera macabre. Au bout du compte: 5 morts et 5 blessés en moins de... [suite du résumé]
 
 

Les fils d'octobre : Les fils d'Octobre

Note moyenne de l'album : 3,00
Novembre 2005
 
C’est en Octobre que tout s’est passé. Il y a d’abord eu son grand-père, un paysan, assassiné par le NDVD –des lettres, un service, qui font encore froid dans le dos-. Ensuite y il eut son père, responsable d’un relais de radio qui apportait diverses nouvelles du monde entier jusqu’au bout de la lointaine Sibérie. Ensuite lui-même, qui fut un soldat au sein de la «grande armée rouge». Cet homme, Mazlov, a vécu la perestroïka... [suite du résumé]
 
 

Fun home

Note moyenne de l'album : 2,50
Novembre 2006
 
Une curieuse histoire album qui mélange -assez habilement quand même-secrets de famille, enfance gothique, anxiété sexuelle, grande littérature et déchirures cachées... Le postulat ?... L'auteur -elle s'appelle Alison Bechdel- est orpheline d'un père qui -pour elle- est une énigme. Elle fait alors le portrait de cette personnalité complexe qui lui parle -tel un miroir- mais sans jamais vraiment lui adresser la parole. Leur "dialogue"... [suite du résumé]
 
 

La Genèse

Note moyenne de l'album : 2,25
Octobre 2009
 
Crumb passe la Genèse au prisme de son art, la BD, plus précisément le comix, qui en est la forme américaine insoumise. Jamais il ne cède à la tentation de se hausser au-dessus de son médium, c’est son médium qu’il élève en y apportant toute la force, la ferveur, la liberté dont son génie est fait. Ce qui singularise sa version de la Genèse, l’affranchit de tout soupçon de blasphème ou, à l’inverse, de conversion tardive,... [suite du résumé]
 
 

Le Journal

Note moyenne de l'album : 3,00
Octobre 1986
 
Serge Clerc raconte l’histoire du journal Métal hurlant, tout en mettant en parallèle sa propre trajectoire d’auteur (celle-ci étant intimement liée au journal)… Il y mélange rêve et réalité et fait une chronique acerbe et drôle des années 80 et d’un journal qui a marqué une époque. [suite du résumé]
 
 

Leonora

Note moyenne de l'album : 3,00
Octobre 2004
 
Comme Don Quichotte, que l'abus de romans de chevalerie, poussa à courir le monde et à défier les moulins, Leonora, jeune comtesse italienne exaltée par les exploits des héros de la Table Ronde, part rechercher le Saint Graal en compagnie de son cheval et de son chat. Cette quête de la coupe mystique ayant recueilli le sang du Christ, est-ce une aventure bien convenable pour une demoiselle du XVIème siècle ? Magie blanche et noire, ermites... [suite du résumé]
 
 

Little P. in Echoes Land

Note moyenne de l'album : 1,50
Juin 2005
 
Echoesland, c'est un étrange pays où se croisent, se heurtent, se mêlent les fragments de tout ce que le XXème siècle nous a laissé comme images, icônes, et situations mythiques. Little P., c'est à dire Pauline Fondevilà, la scénariste, déambule dans ce capharnaüm kaléidoscopique, où se téléscopent littérature, cinéma, politique, BD... [suite du résumé]
 
 

Le maître de Ballantrae, tome 1 : Livre Premier

Note moyenne de l'album : 4,00
Octobre 2006
 
En Écosse, au XVIIIe siècle, au manoir des Durrisdeer vivent les deux frères Durie : James, le Maître de Ballantrae, l'aîné de la famille, est un libertin calculateur, ambitieux, amoral mais charismatique et respecté; Henry, le cadet, est quant à lui modéré et plus vertueux mais injustement mal-aimé. En 1745, le pays est plongé dans une guerre civile lorsque le prince Charles Édouard Stuart, chassé du trône d'Angleterre en 1688,... [suite du résumé]
 
 

Le maître de Ballantrae, tome 2 : Livre second

Note moyenne de l'album : 4,50
Octobre 2007
 
A la fin du Livre Premier, James Durie, le Maître de Ballantrae, était laissé pour mort, tombé sous l'épée de son frère Henry. La vie a repris son cours au manoir de Durrisdeer, battu par les vents d'Ecosse. Le sang du fratricide s'efface, même s'il continue à éclabousser souterrainement les âmes et les consciences. Puis une nuit, arrivant d'Inde, voici que resurgit James, marqué par les épreuves mais bien vivant et toujours aussi inquiétant.... [suite du résumé]
 
 

Marilyn la Dingue : Marilyn la dingue

Note moyenne de l'album : 3,00
Janvier 2009
 
Nous sommes plongés dans les bas-fonds de New York. On y rencontre le commissaire Isaac Sidel qui y fait la loi. Enfin… SA loi ! Il y fait calme mais une bande de « djeunes » vient de mettre son nez à la fenêtre. Ils sont surnommés les «Sucettes » mais ils terrorisent tout ce qui leur tombe sous la main. Mais, font-ils choix « par hasard » de leur proie. Pas sûr du tout. Problème : ils attaquent la propre mère du commissaire.... [suite du résumé]
 
 

Moi, assassin

Note moyenne de l'album : 4,00
Septembre 2014
 
Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d'Histoire de l'Art à l'université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la littérature française). A 53 ans, il est à l'apogée de sa carrière. Sur le point de devenir le chef de son champ de recherches, en proie aux rivalités académiques, il dirige un groupe d'étude intitulé : «Chair souffrante, la représentation du supplice dans la peinture occidentale». Bruegel, Grünewald, Goya, Rops,... [suite du résumé]
 
 

Reiser forever

Note moyenne de l'album : 3,50
Novembre 2003
 
Vingt ans après la mort de Jean-Marc Reiser, auteur du Gros Dégueulasse, et sa participation au mythique Hara Kiri, un collectif d'auteurs lui rend hommage. Liberté leur est laissée de composer autour de Reiser. Imaginez ce que cela donne lorsqu'on en appelle à Alex Barbier, Baru, Baudoin, Blanquet (déchaîné !), Cabu, Cestac, Charb (un de ses dignes héritiers ?), JP Delhomme, J.De Moor, Dimitri, Julie Doucet, Fred, Got, Gotlib, E.Guibert,... [suite du résumé]
 
 

Les soldés de l'an deux

Note moyenne de l'album : 1,50
Novembre 1983
 
Mai 1981, la gauche arrive au pouvoir. Dans son gouvernement, Pierre Mauroy, 1er ministre, choisit 7 ministres communistes. 2 ans après, à l'automne 1983, que reste t-il des actions de ce 1er gouvernement Mitterrand ? C'est le bilan dessiné, semaine après semaine, que nous livre ici Jacques Faizant, l'illustrateur du Figaro, avec un regard peu complaisant sur cette politique (et sur l'URSS, qui existe encore-Brejnev, Andropov), ça va de... [suite du résumé]
 
 

Sukkwan Island

Note moyenne de l'album : 4,00
Octobre 2014
 
Un père amène son fils sur un îlot désert d'Alaska pour y passer un an loin de la civilisation. Le prétexte est de resserrer les liens avec Roy, treize ans, de le confronter à la beauté du monde sauvage. Mais il se peut que le but inavoué soit tout autre. Jim, dentiste, divorcé, vie affective en ruine, traverse une sale période. Retrouver sa dignité de père aux yeux de son fils, se prouver qu'il est encore capable de faire son métier... [suite du résumé]
 
 

Tamara Drewe

Note moyenne de l'album : 4,17
Octobre 2008
 
L’histoire d’une jeune chroniqueuse mondaine du nom de Tamara Drewe qui décide de vivre dans la campagne anglaise où réside déjà une importante communauté littéraire. Tamara Drewe fait vite chavirer le cœur de tous les hommes du village. Mais le drame n’est finalement pas très loin… [suite du résumé]
 
 

Une jeunesse soviétique

Note moyenne de l'album : 2,75
Septembre 2004
 
1971, l’URSS tel qu’il est vu de Sibérie. L’armée, les paysans, les fêtes souvent prétextes à des beuveries, des excès alcooliques en tous genres. Et l’Avenir, mais quel Avenir ? Les perspectives dans cette URSS là, pas encore Russie, ne sont guère meilleures en Sibérie qu’en Mongolie, ou qu’ailleurs. Peut-on s’en sortir ou faut-il continuer de gérer le quotidien au jour le jour, comme si on était déjà mort ? A travers... [suite du résumé]
 
 

Une tragédie américaine

Note moyenne de l'album : 4,00
Décembre 2003
 
De 1910 à nos jours, un siècle d'animation américaine. Waldo, chat séducteur, fourbe et traître hante ces pages et ses dessinateurs. A la fois personnage et incarnation des cartoons, sa présence éclaire l'Histoire d'un autre jour, bien moins politiquement correct que la version grand public. [suite du résumé]
 
 

La véritable histoire de John Dillinger : Ennemi public n°1 : La véritable histoire de john dillinger, ennemi public numér

Note moyenne de l'album : 1,00
Mai 2009
 
Après le krack de 29, l'Amérique plonge dans la Dépression, son peuple dans la misère. Pour casser l'image du ganster opulent héritée de la Prohibition, J.Edgar Hoover, le chef du FBI, invente le concept d'Ennemi Public N°1 : choisir parmi les desperados que la Crise pousse à des méfaits brutaux, ceux qu'on montera en épingle avant de les arrêter, en général de quelques balles dans la peau, pour se glorifier de victoires sur le crime... [suite du résumé]