46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Découvrez la série BD Blueberry
Ce sujet concerne la série BD :
Blueberry
 
 

blueberry -le film-

 
 
Le 07/02/2004 :
 
le 3 février, j'ai vu blueberry-le-film...
avant d'en parler, j'aimerais préciser que je n'aime pas blueberry la bd. je respecte le travail de giraud et charlier, mais moi, çà me tombe des mains. dans le style, je préfère buddy longway... par contre une adaptation, cela peut-etre interessant si on sort des sentiers battus de la dite bd...( planète interdite par exemple, est une adaptation de la tempete de shakespeare).
or, je peux dire que blueberry le film sort des sentiers battus!
mais de tous les sentiers!
pour les purs et durs braqués BD blueberry, il va falloir qu'ils fassent preuve d'ouverture d'esprit -je dis çà par rapport aux posts imbéciles que j'ai pu lire sur le sujet sur d'autres forums - et qu'ils comprennent que c'est une variation sur le thème de blueberry.
faut arrêter de vouloir retrouver sur un film, la même chose a tout prix que ce que l'on a pu voir en bd... et finalement cela a t-il un réel interêt? j'en doute...
pour revenir au film et sans trop dévoiler de choses, cela n'a rien a voir avec dobermann -mais çà faut être étroit d'esprit pour penser qu'un réalisateur (doué) puisse filmer toujours de la même manière...- , ici, c'est un autre rythme, un autre style d'image, de musique, on est transportés, parfois sans répit, parfois avec de longs moments contemplatifs, peu de dialogues (mais les images parlent d'elle-meme- et un blueberry fragile, humain, et finalement plus proche de nous...
on parle çà et la de western cosmique, c'est en effet pas loin du compte, mais si il est cosmique, il est surtout profondément humain, attachant et bien des images trainent encore dans la mémoire le lendemain du film...
j'ajoute que si certains peuvent penser que je parle ainsi du film parceque JAN est un pote, que ceux ci sachent qu'ils se trompent. je connais assez yan pour me permettre de lui dire ce que je pense de son travail, même et surtout quand çà me chiffone. vous verrez un mac clure génial, un wally blount charismatique, et puis çà boit tout le temps, les cowboys sont bien bouseux comme on les aiment dans les western-spaguetthis et on sent un travail documentaire sur la vie d'alors assez pointu... la scène d'entrée du jeune blueberry dans la ville a un coté presque moyen-age, cour des miracles des plus jubilatoires...
on y retrouve tous les codes du western mais magnifiés comme rarement dans un western qui est plus qu'un western. définitivement.
je comprends mieux aussi pourquoi il a préfacé mon album en me disant trouver des correspondances a l'univers de son film..
et donc les images de fins, je n'en parlerai pas. iraccontable.
le seul truc troublant, c'est un rapport graphique que j'ai trouvé avec certains dessins de Métal de liberge... très étonnant meme. préscience ou hasard?
autre détail, yan kounen dans un petit rôle bien barge... même moi j'ai mis du temps a le reconaitre...
voila, maintenant certains vont pouvoir se déchainer, crier au scandale, a ce qu'ils veulent, l'essentiel n'est plus la, un film énorme est né. le reste ne sera que babillage...
a la question : ou l'a t-il vu?
a monaco en avant première mondiale et en vo...
allez y sans préjugés, oubliez la bd pendant deux heures et laissez vous portez.
a+
patrice woolley
Message édité le Le 23/08/2011 à 11:07:07 par Mike2a